Fille du génie de Dante Giacosa et dans la lignée de ses petites voitures innovantes (Fiat « Topolino », 600, Nuova 500) l’Autobianchi A112 est présentée fin 1969.

Traction, moteur transversal et hayon sont ses solutions très modernes, déjà expérimentées sur la Primula 5 ans auparavant.

Or, cette dernière se contentera d’un succès bien plus mesuré, malgré ses indéniables qualités.

Le mythe de l’A112 sera lié pour sa part à la version sportive, l’A112 Abarth.

Cylindrée augmentée de 903 at 982cc, rapport de compression élevé à 10:1, arbre moteur nitruré, arbre à cames pointus et pistons forgés portent à une augmentation de 14cv par rapport à la version de base, passant donc de 44 à 58 chevaux.

Cette 58hp appartient à la première série des A112 Abarth (1971/73, les 70hp prenant la relève dès la troisième génération sur les sept) caractérisée par sa peinture rosso corsa assortie avec des elements en noir antireflet: capot moteur, bandeau latéraux, passages de roues, jupe avant et face arrière.

Sur l’exemplaire présentée la préparation de la caisse et du moteur, par le sorcier Brunetti, auront bientôt une vingtaine d’années: Il s’agit d’une première main française jusqu’au début des années 2000, quand elle est achetée par le spécialiste française du modèle afin de participer aux épreuves historiques.

En 2015 l’auto est cédée au fils, lesquels investi avec beaucoup d’enthousiasme et régularité les sorties circuit. Toujours redoutable, fin 2016 la mécanique bénéficie d’une grosse révision avec pose entre autre d’un nouveau carburateur Weber et de pistons new old stock de marque Mondial.

Voiture rare et décalée très performante, idéale pour sorties loisir.

CG française normale

Disponible dans nos locaux